Les parcs culturels Algérien reconnu comme OECMs « Autres mesures efficaces de conservation par zone »

Pour honorer ses engagements vis-à-vis de la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique (CBD) et l’Union Internationale pour le Conservation de la Nature (UICN), l’Algérie a reconnu officiellement, le 30 septembre 2020 dernier, lors du sommet des Nations Unies sur la diversité biologique, ses cinq (05) parcs culturels comme OECMs « Autres mesures efficaces de conservation par zone ».

Ce travail est le résultat d’un long processus de concertation entre le Ministère des Affaires étrangères, le Ministère de l’Environnement, la Direction Générale des Forêts et la Direction du Projet des Parcs Culturels Algériens.

Cette action vient renforcer les efforts de l’Algérie pour augmenter la superficie de ses aires protégées terrestres et marines de 44% à 50% d’ici 2030, et atteindre ainsi, l’Objectif 11 d’Aichi, et l’Objectif 12 de notre stratégie nationale pour la biodiversité qui vise à protéger, conserver et restaurer les écosystèmes afin de maintenir leur équilibre, assurer leur pérennisation et garantir durablement la production des services écosystémiques et des valeurs culturelles, spirituelles, socioéconomiques et d’autres valeurs pertinentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *